30/03/16 à 20h30 Documentaire sur les Metiers d'Art d'ici et d'ailleurs Halte au doc /

La Halte du doc et le Parc naturel régional du Massif des Bauges présentent une soirée documentaires sur les Métiers d'Art d'ici et d’ailleurs.

Dans le cadre des Journées Europeennes des métiers d'art 2016.

Repas à partir de 19h30!

Au programme :

The wooden people

Film biélorusse de Victor Asliuk

L’art du sculpteur pour redonner vie à un monde révolu

Mikalaj, vieil homme solitaire, est le dernier habitant de la plus grande forêt d’Europe, en Biélorussie. Il redonne vie à son monde révolu en sculptant des centaines de figurines en bois. Ses personnages forment toute une société où chaque individu naît, travaille, divorce, et où une bombe nucléaire menace l’existence de la petite communauté. Pour Mikalaj, l’art devient ainsi l’unique recours et le seul moyen de survie dans un monde devenu invivable.

Le film biélorusse « The Wooden People » représente sans aucun doute la capacité humaine à s’inventer un monde pour survivre. Les hommes semblent tous trouver des ressources pour s’extraire de leur réalité par l’imaginaire.

Lien pour voir la bande-annonce du documentaire « The Wooden People »

Le documentaire a pris part à plus d’une dizaine de festivals internationaux, a été présenté aux Journées du cinéma ethnographiques à Ljubljana (Slovénie) et a reçu plusieurs récompenses.

En 2014 ce film a reçu le Grand prix Ateliers d’Art de France lors du FIFMA (Festival International du Film sur les Métiers d’Art).

Gambina, Zongo et les autres... écrire sa vie dans la terre de Camille Virot

Les femmes potières des bords du fleuve Niger

La poterie, art plurimillénaire, est pratiquée dans le monde entier.

Ces séquences vous invitent à regarder des femmes potières africaines, travaillant l’argile sur les bords du fleuve Niger. Film sans commentaire...sur des vies totalement consacrées à la céramique : la lenteur de la terre, l'odeur du vent, la clarté des gestes, les turbulences du feu, une écriture quotidienne de sa vie dans la terre.

Camille Virot est céramiste et éditeur. Après une formation céramique à l’école des Beaux-arts de Besançon et à l’école des Arts décoratifs de Strasbourg il s’installe en Haute Provence. Il est pour la France le découvreur et l’initiateur du raku. Influencé par l’Afrique il conduit un programme de rencontres et d’études entre céramistes européens et potières africaines. Il introduit en France l’intérêt pour la céramique africaine. Son travail en général et ses œuvres conceptuelles en particulier sont à la croisée de ce qui compte en céramique contemporaine. À son œuvre plastique s’ajoute son rôle de transmetteur et d’éditeur au travers des éditions ARgile.

La Marmite

de Camille Virot

La fabrication d’une marmite par les forgerons de Bamako

La fabrication d'une marmite en aluminium de récupération chez les forgerons de Bamako. Saisir une action dans sa totalité, portée par le geste juste, le savoir précis, le sens collectif : le scénario étant préétabli, il s'agit pour les yeux de la caméra, fascinée par tant de concentration physique, de s'y plonger en toute légèreté.

Ce film a reçu le prix patrimoine lors du FIFMA (Festival International du Film sur les Métiers d’Art) 2014.